Institut d'urbanisme et de recherche sociale

Weeber+Partner

Nous cherchons, conseillons, planifions, incitons à la participation et à la réflexion dans les domaines du développement urbain, du progrès social, de la construction, de l’habitat et des infrastructures. Nous travaillons le plus souvent pour les secteurs public et d’intérêt général : ministères fédéraux et des Länder, régions, communes, associations, organismes d’habitat, organisations sociales.
Notre institut, implanté à Stuttgart, existe depuis 1969, avec depuis 1988 une succursale à Berlin. Juridiquement, il se compose d’une SARL dirigée par Dr. Martina Buhtz, Gabriele Steffen, Dr. Heike Gerth, Prof. Dr. Rotraut Weeber, Dipl.-Ing. (FH) Simone Bosch-Lewandowski, M.A. Philip Klein, Dr.-Ing. Lisa Küchel et Dr.-Ing. Hannes Weeber. Notre équipe comprend des professionnels de plusieurs disciplines. Elle est complétée, en fonction des besoins, par des spécialistes extérieurs.

»L’équipe


Notre façon de travailler

Nos pratiques s’adaptent aux exigences du terrain et aux objectifs du projet. Notre travail est fondé sur une base scientifique, la coopération interdisciplinaire et l’implication de l’ensemble des participants. Nous déduisons nos thèmes de recherche des questions apportées par l’observation sur le terrain. Nous avons monté, accompagné ou évalué des projets pilotes ou expérimentaux. Notre pratique en termes de planification, conseil et réalisation accroît notre base scientifique qui, en retour, permet d’améliorer le travail sur le terrain.

Interdisciplinarité

Les taches dont la solution exige la coopération entre plusieurs disciplines sont devenues une caractéristique de notre Institut. La validité des concepts est de plus en plus liée à la mise en commun des points de vue, des contributions de diverses disciplines et des apports de différentes méthodes de travail.

Participation

Nous tenons à coopérer largement avec tous ceux qui sont localement impliqués ou qui peuvent être influents pour le succès du projet. Nous essayons de ne jamais mener de "réflexions en chambre", coupées du réel. Pour ce faire, nous avons testé bien des méthodes et développé nos propres modèles.

Expertise des méthodes empiriques

Le soin apporté à la recherche et à l’exploitation des données est à la base de bons résultats. La dimension pratique de notre travail nous a permis d’utiliser et de valider de nombreux instruments au profit de maints objectifs : statistiques prévisionnelles, études de marché et d’opinion, audits des projets et des réalisations.